20 ans après

J'accorde autant d'importance au foot qu'à ma première chemise: absolument aucune! Je me rappelle parfaitement de 1998, j'avais 8 ans, j'étais avec toute ma famille. Quand la France a gagné le match, j'ai regardé, complètement perplexe, mes cousins et cousines sauter tout habillés dans la piscine en hurlant de joie. 

20 ans plus tard, je suis toujours aussi perplexe vis-à-vis du foot: je n'ai suivi aucun match de cette coupe du monde, hormis la finale à l'occasion d'un barbecue entre amis. Il était hors de question pour moi d'être dans la rue ou dans un lieu public ce dimanche, je ne connais pas les règles, mais j'admets que c'est prenant quand on est avec des gens qui sont à fond! 

Par contre, je suis quand même fascinée par ce que ce sport peut provoquer. Une espèce d'émulation collective absolument dingue, un moment suspendu où rien d'autre ne semble exister. Si l'on retient le positif de la victoire de la France à cette coupe du monde (parce qu'il y a eu du négatif...), c'est la joie et le partage ressentis en même temps par des centaines de milliers de personnes, autant en France qu'à l'étranger! Cet espèce de déferlement d'énergie heureuse, qui donne le sentiment d'avoir vécu un truc incroyable, d'avoir été "relié" à tous ces gens qu'on ne connait pas, qu'on ne rencontrera jamais... 





Commentaires

Articles les plus consultés

Playlist Positive Attitude !

Un billet positif au quotidien, pour prendre la vie du bon côté et vous entraîner dans l'aventure de la positive attitude !